17 juin 2009 ~ 0 Commentaire

Strasbourg en un jour

Arrivées à 11h à la gare de Strasbourg, un peu dans les vapes de la sieste bien méritée dans le train, nous fonçons à la recherche du point info touriste. Mais sans plus tarder, quelques mètres à peine en sortant de la gare, le premier clic paparazziesque de la journée : la gare en elle même, cette grosse bulle de verre telle celle de Saint-Lazare qui aurait grossie.

Traversée de la vieille ville entourée de L’ILL, d’une faune et d’une flore assez prononcée. C’est ce qui nous a frappé dans ce premier aperçu de la ville : la végétation est très présente. Plus tard nous verrons que beaucoup d’animaux y ont élu domicile pour notre plus grand plaisir.

La cathédrale d’un coup s’élève à l’angle d’une petite rue aux bâtisses pointues. De couleur rouille, elle aussi pointant son clocher vers le ciel tellement haut et tellement difficile à voir avec le soleil qui tape en cette heure de zénith. Tout est façonné, sculpté, dentellé. Tout est rouille et noir. Cette couleur bizarre que je trouve même moche recouvre la cathédrale et seuls ses toits se diversifient narguant la rouille de leur teinte verte.

Un petit tour à l’office du tourisque, 1€ la carte de la ville et on ressort au côté de la cathédrale.

Un restau nous fait de l’oeil, mais on décide de gripper sur la plateforme de la cathédrale afin d’avoir un aperçu de la ville. Dès les premières marches, l’appétit se fait ressentir. Hautes et vertigineuses la monté est rude, la descente le serra d’autant plus. Nous profitons de chaque ouverture pour mitrailler la ville en numérique. La plateforme nous offre l’air qui nous manquait lors de la montée et nous redescendons de bon train.

Difficile de faire un choix parmi les restaurants. Bon il faut dire que niveau bouffe on est un peu difficile toutes les deux. Audrey pense à se rabattre sur un Mac Do. Quoi ??? Hors de question, plutôt crever et mordre la poussière qu’un Gros ordinateur (comprendre Big Mac) dans mon estomac. Bref après de rudes négociations avec la ville nous trouvons un restau huppé de la villé sur la place Booglie. Une salade aux pousses d’épinard chèvre et tomates cerises plus tard, nous avons fait notre plan d’attaque. A nous Strasbourg !!

Nous partons à la quête du parlement Européen. Sorte de pèlerinage post électoral. Au passage nous nous arrêtons pour voir la maison Égyptienne, le palais de justice et l’église qui lui est presque accolée. Beaucoup de marche plus tard, nous apercevons le bâtiment du parlement est neuf et épouse les courbes du fleuve. Les clics numériques pleuvent bien entendu. Nous en faisons le tour en profitant des berges de l’Ill par la même occasion. Assez esseulés tous ces bâtiments ne semblent pourtant pas aussi froids que des institutions. Peut être le soleil en est-il pour quelque chose? Le bâtiment des droit de l’homme, le palais de l’Europe et tous ses drapeaux flottants au grés du vent… Quelques statues et surtout le joli parc de l’orangerie. Vaste parterre herbeux et fleuris. Une grande marre et des tortues, des gros poissons rouges, des canards, des cygnes, des cigognes… Bref plein d’animaux.

Remontée vers le parc floral, nous n’en faisons que le tour finalement. Un peu fatiguées c’est vers la quartier de la petite France que nous nous dirigeons à la recherche d’un goûters bien mérité. En suivant les bords de l’Ill, nous traversons de jolis ponts fleuris, nous croisons des maisons typiques dont la maison de l’Alsace, la maison de Strasbourg, le quai de la bière, l’académie de la bière aussi… les maisons en bordures de quai toutes colorées de vert, rose, rouge, jaune… L’odeur salée de l’Ill et le soleil tapant me plonge dans le sentiment de vacances sans pour autant me faire réagir quant au coup de soleil qui me guette déjà. Le quartier de la petite France enfin et la recherche du pain d’épices introuvable pour ma mère qui en rêve tant.

On tourne dans les petites rues, les ruelles, les impasses toutes ensoleillées ou d’un ombre bienveillante selon leur orientation toutes agréables à fouler du pied du moins. Pain d’épices acheté, nous cherchons un endroit pour le goûter. C’est sans compter sur nos deux avis divergents. L’une veut une glace et l’autre un gâteau. Un compromis est trouvé et c’est chez Paul que nous nous installons ENFIN pour un repos bien mérité de plus de 45 min.

Le gouter est vite avalé pour ma part. Et je me lance dans le dessin de notre parcours sur la carte tandis qu’Audrey écrit ses cartes postales. La parcours noté, les endroits non visités apparaissent bien plus lisible. On négocie un parcours vers le parc de la citadelle en passant par le coté est de la ville que nous n’avons pas encore parcours et par les bords de l’Ill parce que c’est agréable et par le quartier de la petite France parce que c’est joli.

Whaou, il nous reste 2h30 pour tout faire… On est large ! En plus après les 5 heures de marche de ce matin ça c’est du gâteau à coté. Bon, on lutte un peu quand même. En plus on est super déçues par le parc de la citadelle. Les remparts de Vauban sont bien là mais le quartier est moche. Nous avons vu le stade au passage qui n’a rien d’exceptionnel. Puis nous sommes remontées vers la vieille ville. Le quartier est est très sympa. Jolies maisons à colombages et toits pointus. Les rues beaucoup moins pavées et plus Bobo que le reste de la ville avec pleins de petits magasins qui avaient l’air bien sympa aussi.

Retour au quartier de la petite France pour voir un bâteau passer une écluse. L’ambiance d’une fin de journée très ensoleiller. Tous les habitants revenant les bras chargés de bouteilles de rosés et de bière pour l’apéro sur les berges. Et nous nous dirigeant exténuées par cette journée de marche vers la gare pour quelques dernières photos sous le rose du ciel.

Le train est arrivé en gare en avance et je me suis quasiment tout de suite endormie. C’est avec un plaisir incroyable que j’ai retrouvé paris à Gare de l’Est et mes parents venu me chercher en VOITURE !!! Une bonne douche et un grignotage plus tard je m’endormais des images pleins la tête.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Blog de Iolaus |
blog du savoir et de la ric... |
Le cercle des enseignants o... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | theworldofdd
| missyoura
| Kidal-blog: site d'informat...